Quand le bonheur passe par là …

amy hand

Ce matin, la lumière était si gaie. Le parfait chausse-pied pour vous extirper du lit en chantant « lalala ».

Dans le bus, je partageais mes écouteurs avec ma fille, du bon vieux rock français. Une dame à l’air bien comme il faut, se vernissait les ongles en nous regardant d’un air désapprobateur. C’était délicieux.

Aujourd’hui, j’ai pris les mains de Amy. Elle travaille à côté et aime tricoter sur sa pause repas à La Maison Tricotée. J’aime l’idée que ma boutique soit une halte dans la journée.

Plus tard, je donnais un cours de design et j’ai pu photographier les mains de France et de Francine. Cela a rajouté à l’intimité qui souvent se crée à mesure que la laine défile…

francine hand

france hand

Elles ont chacune une élégance qui transparaît entre leurs mains et leurs ouvrages. France a le tricot qui « matche » avec ses ongles vernis et Francine est tout en déclinaison de blancs …

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s